Pour débuter en aviron, venez nous rencontrer au club,

Allée des marronniers à Saint-Omer!

 

Voici quelques réponses aux questions que vous vous posez sur notre sport.

Pourquoi pratiquer l’aviron ?

  • Sport de plein air qui se pratique en toutes saisons
  • Sport athlétique qui développe les qualités d’endurance, de force, de vitesse et de coordination
  • Sport de glisse: il faut faire glisser le  bateau sur l’eau en recherchant le relâchement musculaire
  • Sport individuel (skiff) et collectif (équipages de 2, 4 ou 8 rameurs)
  • Activité touristique (randonnée à l’aviron)
  • Activité de (re)mise en forme qui permet le renforcement musculaire de toutes les parties du corps sans traumatismes articulaires, pas de vibrations ou chocs, mouvements lents...

Où ramer ?

L'aviron se pratique essentiellement dans les clubs affiliés à la FFA, comme l'Aviron Audomarois.

A quel âge peut-on commencer à ramer ?

On peut commencer à ramer à tout âge. Le club accueille les enfants en général à partir de 11 ans (selon la stature). Les adultes commencent souvent la pratique au sein de la section «loisir» des clubs.

Quand commencer ?

La saison sportive débute en septembre, période de rentrée scolaire. Les séances d'initiation et d'apprentissage se font principalement à cette période ce qui permet d'être prêt à faire des randonnées ou des compétitions au printemps suivant. Notre club accueille cependant les débutants tout au long de l'année.

 

 

 

Quelles sont les obligations à remplir avant de commencer à ramer ?

Le règlement de sécurité de la FFA impose aux pratiquants d'être capable de nager 25 mètres et de s'immerger (attestation d'aptitude fournie par les pratiquants majeurs ou leur représentant légal pour les mineurs).

Pour une première inscription il vous faudra présenter un certificat médical attestant l’absence de contre-indication à la pratique des activités physiques sportives (art. 5 de la loi n°99-223 du 23 mars 1999). Ce certificat établi par tout docteur en médecine est valable pour tous les sports.

Quel équipement faut-il pour ramer ?

L'été, un short et un tee-shirt sont suffisants. Une casquette ou un bandeau peuvent aussi être très utiles. Lorsque le temps est plus froid, il faut porter un pantalon de survêtement et un sweat-shirt. Les collants ou le cuissard de cycliste sont aussi très appréciés des rameurs. La règle essentielle est d'avoir des vêtements dans lesquels on est à l'aise. Il est préférable qu'ils n'aient pas de poches, le rameur pouvant s'y accrocher les mains pendant qu'il rame.

Dans la plupart des bateaux, on rame en chaussettes. Il n'est donc pas nécessaire d'avoir de coûteuses chaussures de sport qui vont rester pendant toute la sortie sur le ponton.

Dans quel bateau vais-je débuter ?

Le plus souvent, les premières sorties se font en Yolette à quatre rameurs et un barreur. Ce sont des bateaux d'apprentissage stables, car assez larges, mais qui ont les mêmes installations que les bateaux de compétition. Le fait d'avoir un barreur libère les rameurs de la gestion de leur direction: ils peuvent ainsi se concentrer plus facilement sur la pratique en elle même.

On utilise aussi le Bateau Découverte, bateau individuel très stable et très sûr. Le rameur étant seul est mieux à même de comprendre les effets de ses actions dans le bateau. Il doit par contre gérer seul sa direction. L'équipement de ce bateau peut être adapté pour accueillir un deuxième rameur ou bien un passager.

Est-ce que je vais tomber à l'eau ?

Les chutes à l'eau sont rares, mais pas impossibles. Les bateaux d'aviron utilisés pour la découverte et l'apprentissage sont plus larges que les bateaux de compétition et beaucoup plus stables. De plus, une fois le bateau équipé de ses avirons, ceux-ci agissent un peu comme un balancier pour le stabiliser. Lorsque les rameurs tiennent fermement les avirons avec les palettes posées à plat sur l'eau, le bateau peut être assimilé à un trimaran et reste donc très stable.

Est-ce que l'on arrête de ramer en hiver ?

Non. Seuls les crues et le gel empêchent les sorties en bateau. Le club organise des activités de remplacement (aviron en salle, natation, musculation...) quand les sorties sur l'eau sont impossibles.

Que fait-on après la période d’initiation ?

Vous pourrez continuer à ramer au sein du club pour participer à des compétitions, aller en randonnée ou tout simplement pour le plaisir.